fbpx

Photographier ses vacances

2 Juil. 2022

Si tu aimes la photo, j’imagine que photographier tes vacances est essentiel pour toi. Les vacances, c’est souvent le moment où on prend le plus de photos. Voyager dans un nouveau pays ou même dans une région voisine, y est évidemment propice : on veut tout photographier !

Mais même des vacances tranquilles, dans un lieu familier, seront le prétexte à sortir l’appareil photo quelle que soit l’occasion : un pique-nique, un après-midi tranquille sur la terrasse, ou une balade dans le village voisin.

Dans cet article, je partage avec toi mes conseils pour réussir tes photos de vacances. Quel matériel emporter ? Que photographier ? Pour t’aider à créer le plus bel album de tes vacances.

1. Quel matériel emporter ?

Au moment de faire ta valise, tu te demandes quel matériel emporter. Ca peut sembler évident mais il faut avant tout emporter le matériel… l’on maîtrise bien ! Ce n’est pas la veille d’un grand voyage qu’on achète un nouvel appareil photo. Si c’est avec ton smartphone que tu es le plus à l’aise, c’est lui que tu emmèneras en voyage.

Découvrir de nouveaux lieux où tout ce qu’on voit est un nouveau sujet à photographier n’est pas vraiment compatible avec la prise en main d’un tout nouveau matériel. Un bémol quand même : si tu passes des vacances “détente” sans beaucoup d’activités prévues, ce sera au contraire le moment idéal pour t’intéresser à de nouvelles fonctionnalités de ton appareil photo (ou à lire quelques pages du mode d’emploi…).

Pour ma part, j’emporte toujours un petit téléobjectif pour faire des plans serrés, quand je ne peux pas m’approcher du sujet. Le téléobjectif est aussi très pratique pour prendre en photo mes enfants de loin… sans qu’ils fassent attention à moi (j’évite ainsi les grimaces). J’emporte aussi mon objectif 50 mm : il est lumineux et me permet de photographier des lieux un peu sombres. Quand on prévoit de visiter un zoo ou un parc animalier, j’emporte aussi mon téléobjectif. Enfin, mon smartphone est toujours glissé dans ma poche : je peux ainsi faire des plans larges entre deux gros plans sans devoir changer d’objectif toutes les cinq minutes.

2. Ne photographie pas tes vacances, raconte-les !

Si tu ne fais qu’additionner des photos de paysages, ton album de vacances a peu de chances d’être mémorable. Et même si tu visites des paysages splendides, il restera impersonnel. Alors comment faire ?

La façon la plus simple de raconter ses vacances en images, c’est de varier le type de prises de vue :

  • on commence par réaliser une ou plusieurs vues d’ensemble pour situer le lieu,
  • des plans rapprochés permettent ensuite de rentrer dans la scène,
  • enfin, on complète la série par des gros plans pour saisir tous les petits détails.

Par exemple, dans cette série de photos réalisées au jardin botanique Yves Rocher à La Gacilly, j’ai associé des plans larges des allées et du jardin (photos 1 et 2), des vues plus serrés (photos 3 et 4), puis des gros plans sur les étiquettes, les fleurs ou les insectes (photos 5 et 6)

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

3. Décrire le lieu : photographier lieux et paysages 

Photographier les paysages est une spécialité à part entière. Les pros de la photo de paysage passent beaucoup de temps à repérer les lieux et à choisir le moment le plus propice, celui où la lumière sera la plus flatteuse. C’est une pratique photo presque contemplative, pas toujours compatible avec des vacances en famille. Faut-il pour autant renoncer à l’idée de ramener de belles photos de paysage ? Evidemment non. Les photos de paysages s’inscrivent naturellement dans le récit visuel de nos vacances : elles situent le lieu et sont indispensables au récit. Et elles n’ont pas besoin d’être parfaites pour mériter leur place dans l’album de souvenirs.

D’ailleurs, on peut aussi photographier les paysages sur le vif, sans préparation. Il suffit d’observer et de saisir l’instant. Ce sera lors d’une éclaircie, après un orage qui assombrit le ciel (photo ci-dessous). Ou parce qu’un élément vient se place pile au bon endroit pour la photo.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

4. Entrer dans la scène : les plans serrés

Les plans généraux, comme les photos de paysage, permettent de situer le lieu. La deuxième étape de ton récit photographique consiste à faire entrer ton spectateur dans la scène. On peut alors photographier un arbre remarquable ou la façade d’une jolie maison (après avoir photographier la rue dans son ensemble si c’est possible).

Dans cet exemple, j’ai d’abord photographié une maison dans son environnement, puis les détails des façades.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

5. Photographier les détails… et montrer ce qui a retenu ton attention

Tu le sais si tu me suis depuis quelques temps, j’adore photographier les détails. Par goût, car c’est une belle façon de s’intéresser à son sujet, et parce que, pour moi, ce sont les détails qui font le charme d’un lieu. Photographier les détails permet de montrer ce à quoi, toi, tu as prêté attention. Ces détails seront différents de ceux photographiés par quelqu’un d’autre. Tu apportes ainsi un côté beaucoup plus personnel à ton album de vacances.

Par exemple, j’ai photographié cette couronne de bruyère qui décorait la grille d’une maison danoise. Cette photo complète le série que j’ai présentée juste au-dessus, tout en affirmant mon intérêt pour la décoration florale.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

6. Photographier les détails… et éliminer les éléments parasites

Photographier les détails, c’est aussi une façon très simple d’éliminer des éléments indésirables. Quand on visite un lieu très fréquenté, les plans serrés ou les gros plans donnent facilement l’illusion de tranquillité : on aurait fait les mêmes photos si le lieu était vide. Par exemple, lors de ma visite des jardins de Tivoli, à Copenhague, j’ai surtout fait des photos de détails. Cette série rend bien l’ambiance de ce lieu, que j’ai trouvé très beau… sans que la foule (que j’ai beaucoup moins appréciée 😉 ) ne soit visible.

Les quelques photos d’ensemble que j’ai prises sont celles des toitures. Les plans sont assez larges pour situer le lieu, et ils me permettent facilement d’éviter la foule sur les photos. Evidemment, l’idéal aurait été de compléter cette série par des plans larges des allées du parc. Mais je n’avais pas envie de photographier ces lieux noirs de monde (et je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner hors saison).

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

Photographier les détails sera la dernière partie de ton récit photographique. Inclure ces photos de détails permet vraiment à ton spectateur de rentrer dans l’histoire que tu veux raconter. Parce que tu peux ainsi partager les petites choses qui ont attiré ton attention, mais aussi parce que tu donnes ainsi plus d’ampleur à ton récit photographique.

Par exemple, dans cette série de photos réalisée au musée à ciel ouvert Den Gamle By au Danemark, je t’emmène en visite avec moi. Les plans larges posent le contexte, alors que les plans plus serrés me permettent d’attirer ton attention sur ce que j’ai aimé dans ce lieu.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

7. Mener un projet photographique en vacances ?

Pourquoi ne pas profiter des vacances pour compléter une ou plusieurs séries photographiques ? Nul besoin d’être particulièrement original : photographier les fenêtres ou les jolies enseignes composera une série que l’on aura plaisir à compléter au fil des découvertes.

Ci-dessous, voici quelques photos de plaques et de poignées de portes collectionnées au fil de mes balades.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

7. En vacances chaque année au même endroit ?

J’adore découvrir de nouveaux lieux et de nouvelle régions. Le voyage et la découverte sont évidemment des sources d’inspiration inépuisables pour le photographe. Pour autant, passer ses vacances chaque année au même endroit a aussi son charme. Mais c’est vrai que la photographe que je suis a parfois l’impression de faire toujours les mêmes photos : même si les enfants grandissent d’une année sur l’autre, les activités et balades sont toujours les mêmes. Comment faire, alors, pour se renouveler et ne pas ramener exactement les mêmes photos que l’année précédente ? En 2018, j’avais abordé ce problème en tirant au sort un certain nombre de défis photo à relever pendant les dix jours de mes vacances : cadrage, composition, premiers plans flous. Relever ces différents défis m’avaient alors permis de faire des photos un peu différentes de celles des années précédentes. J’ai partagé cette expérience dans cet article.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

8. En vacances près de chez soi ?

Cette année, pour toi les vacances, ce sera à la maison ? C’est l’occasion de photographier tous les jolis endroits que tu ne prends pas le temps de visiter pendant l’année. Tu te rendras compte qu’on a pas besoin d’aller au bout du monde pour faire de belles photos. En 2018, nous avions, pour la première fois depuis des années, visité le château de Fontainebleau qui est à environ une heure de route de chez nous. Certaines des photos que j’avais faites ce jour-là me plaisent toujours autant, et valent bien celles que j’ai réalisées lors d’autres voyages lointains.

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

J’espère que cet article t’aura donné de l’inspiration pour tes photos de vacances, que tu partes ou que tu restes à la maison. De ton côté, as-tu des astuces à partager ?

Et si tu publies ton album de vacances en ligne (sur Instagram, sur un blog ou une galerie photo en ligne), n’hésite pas à en partager le lien en commentaire.

Tu aimes ce billet ? Epingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances
L'Atelier Photo | Photographier ses vacances

3 Commentaires

  1. Merci pour tous ces exemples et explications..

    Réponse
  2. Merci bcp pour cet article qui tombe à point nommé. Cela me donne des pistes pour raconter des histoires avec des photos.

    Réponse
  3. Je suis justement en train de préparer un album pour les six derniers mois que j’ai passés à Djibouti l’an dernier. Avec la sélection que j’ai commencé à transférer, je vais être capable de respecter cet ordre ( plan large-plan serré- gros plan sur un détail) pour une grande partie des sujets. J’ai même de quoi faire des collections (essentiellement des couchers de soleil) pour émailler le récit.
    Je garderai ces idées en tête.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux :