fbpx

Photographier les lumières de Noël

15 Déc. 2021

Noël est une période idéale pour s’amuser à photographier la lumière. Guirlandes et illuminations sont des sujets de choix pour créer de jolis arrière-plans. Tu as sans doute déjà vu des photos où l’arrière-plan est composé de petites bulles lumineuses : c’est ce qu’on appelle le bokeh. Dans cet article, on va voir comment réaliser un joli bokeh, pour une ambiance de Noël féérique.

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

1. C’est quoi le bokeh ?

Le mot “bokeh” vient du mot japonais boke, qui signifie flou. En photographie, il désigne l’aspect flou des images, à l’avant ou à l’arrière de la zone de mise ou point.

On a tendance à parler de “bokeh” quand on évoque des arrière-plans particulièrement esthétiques. Toutefois, au sens strict, ce terme englobe l’ensemble des effets de flous, qu’ils soient esthétiques ou complètement ratés. Le bokeh peut être un arrière-plan très doux et peu présent ou, au contraire, être très visible dans l’image.

Dans la suite, et parce que c’est bientôt Noël, on va se concentrer sur le bokeh en forme de tâches de lumière, qui donne un rendu si féérique et embellit n’importe quelle déco de Noël.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, précisons que, pour obtenir de jolies bulles de lumière comme celles des photos précédentes, il faut disposer d’un appareil photo reflex ou hybride et, surtout d’un objectif lumineux muni d’une grande ouverture. A défaut, un téléobjectif permettra aussi d’obtenir ce genre d’images.

Les photos présentées dans la suite de ce billet ont été réalisées avec un hybride Olympus micro 4/3. C’est-à-dire que la focale des objectifs qui équipent cet hybride est, à grossissement égal, deux fois plus petite que si on utilise un reflex plein format (en savoir plus sur les catégories d’APN). Pour chaque photo, j’indiquerai la focale utilisée en micro 4/3 et son équivalent en plein format.

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

2. Comment obtenir un joli bokeh d’arrière plan ?

Faire apparaître les bulles de lumière

Pour faire apparaître ces jolies bulles de lumière, il suffit que… la photo soit floue !

Sur la photo no 1 : j’ai fait la mise au point sur la guirlande lumineuse : elle est nette. Sur la photo no 2, j’ai débrayé l’autofocus pour passer en mise au point manuelle. Et j’ai tourné la bague de mise au point jusqu’à obtenir ces bulles bien rondes (photo no 3). Comme on le voit, on peut légèrement jouer sur la taille des bulles en modifiant la mise au point (photos no 2 et 3).

Mais c’est surtout la focale utilisée qui déterminera cette taille : la photo no 4 est réalisée avec un objectif 50 mm alors que la photo no 5 est prise au téléobjectif (200 mm).

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

Pour cette première étape, l’ouverture a peu d’influence sur la photo : on peut obtenir à peu près le même résultat avec une grande ouverture ou avec une petite.

Introduire un premier plan net

On le voit, c’est assez simple d’obtenir ces bulles de lumière : il suffit de faire une photo floue en utilisant la mise au point manuelle.

Mais ça se corse quand on veut introduire un sujet, qui lui sera net, tout en conservant aussi les bulles en arrière plan. C’est là que l’ouverture entre en jeu. En effet, le principe est d’obtenir un premier plan net tout en ayant un arrière-plan assez flou pour que les bulles apparaissent.

Deux paramètres interviennent ici :

  • L’ouverture du diaphragme : une grande ouverture va permettre de diminuer la zone de netteté. On obtiendra ainsi un arrière-plan plus flou.
  • La distance de l’arrière-plan : si l’arrière-plan est trop prêt du sujet principal, on ne verra pas de bulles. S’il est est trop loin, on ne pourra pas les distinguer les unes des autres.

L’importance de la distance entre les plans

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai utilisé deux guirlandes lumineuses : j’ai placé l’une d’elles à mi-distance entre le Père Noël et la guirlande la plus éloignée. Les bulles de lumière les plus grosses sont celles de la guirlande située à l’arrière plan (photo no 6). On voit bien l’effet de la distance entre les différents plans sur la taille des bulles. Sur la photo no 7, j’ai réduit l’ouverture à f/3.5. L’arrière-plan est moins flou et les bulles de lumière sont moins bien formées.

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

La distance de mise au point est aussi un élément important. Pour les deux photos ci-dessus, je me suis placée à la distance de mise au point minimale autorisée par mon objectif (environ 20 cm).

Pour illustrer l’effet de la distance entre le sujet et l’objectif, j’ai fait un autre essai en utilisant mon objectif macro, qui me permet de me rapprocher davantage du sujet. Sur la photo no 8 (ci-dessous), les bulles sont plus grosses que sur la photo no 6. Pourtant, l’ouverture est plus grande (f/2.8) et je n’ai pas déplacé les guirlandes : c’est le changement de focale (et la proximité du sujet) qui produit des bulles plus grosses. Enfin, sur la photo no 9, la focale est encore plus longue : le cadrage est plus serré et les bulles plus grosses.

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

3. Des bokehs de toutes les formes

Des tâches rondes… ou pas !

La forme des tâches de lumière dépend de la conception de l’objectif, et plus précisément de la forme du diaphragme. Le diaphragme d’un objectif est constitué d’un ensemble de lamelles (voir illustration ci-dessous). Cela permet de modifier l’ouverture du diaphragme et de laisser passer plus ou moins de lumière. C’est la forme de cette ouverture que l’on retrouve sur les tâches de bokeh.

Si le diaphragme est constitué d’un grand nombre de lamelles (plus de 8 ou 9), les tâches seront bien rondes. Mais s’il a moins de lamelles, les tâches prendront la forme du diaphragme. Par exemple, un diaphragme à 5 lamelles produit des tâches en forme de pentagone.

Si tu possèdes plusieurs objectifs, tu peux les tester pour voir quelles formes ils produisent. Les objectifs que j’utilise pour les photos présentées ici sont équipés de diaphragmes à 7 lamelles. Tu peux constater que les tâches produites ne sont pas parfaitement rondes.

Source  : KoeppiK — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19850922

Et des formes fantaisie

Mais on peut aussi changer la forme des tâches de façon artificielle, et ainsi remplacer les bulles par des cœurs ou des étoiles. Il suffit de réaliser un masque de la taille de l’objectif et d’y découper la forme souhaitée. Après plusieurs essais peu concluants, j’ai finalement utilisé une perforatrice fantaisie (comme celles utilisées pour le scrapbooking) car la forme obtenue est plus précise. Pour avoir de jolies formes, il faut aussi que la découpe soit placée bien au milieu de l’objectif. Et si on ne veut pas se lancer dans le découpage, il existe des kits de caches vendus dans le commerce et qui proposent des formes variées.

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

As-tu l’habitude de faire ce genre de photos ? Sinon, j’espère que ce billet te donnera envie d’essayer.  Si tu as des questions ou si tu veux partager ton expérience, les commentaires sont là pour ça !

Les coulisses d'une photo : muguet en gros plan | L'Atelier Photo

Mini cours gratuit

 

Pour aller plus loin et bien photographier tes créations de Noël, je te propose un mini cours gratuit de 5 jours à recevoir directement dans la boite mail. Clique ici pour en savoir plus et pour t’inscrire.

Tu aimes ce billet ? Epingle-le sur Pinterest pour le faire connaître et le retrouver plus facilement !

L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël
L'Atelier Photo | Photographier les lumières de Noël

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux :