fbpx

Photographier le sapin de Noël

9 Déc. 2021

A quelle période installes-tu le sapin ? Tout début décembre ? ou juste avant Noël pour qu’il reste beau jusqu’au 31 décembre ? Que nous soyons début décembre ou à quelques jours de Noël, il est maintenant installé à la place d’honneur. Il ne reste plus qu’à photographier ton sapin et à raconter une belle histoire de Noël. 

Dans ce billet, je partage mes astuces et conseils pour t’aider à bien photographier ton sapin. En ce moment, tu peux aussi recevoir mon mini cours gratuit directement dans ta boite mail : 5 jours pour bien photographier tes créations de Noël. Pour t’inscrire, c’est par ici.

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

1. Photographier le sapin de Noël

Il y a de nombreuses façons de photographier ton sapin de Noël : plan large, gros plans, etc… Combiner différents plans et angles de vue vont te permettre de raconter ta propre histoire de Noël en images. Tu peux ainsi choisir :

a. un plan général

Tu photographies le lieu où le sapin est installé, la pièce en entier. Le plan général pose le décor : le sujet principal (ici le sapin) n’occupe qu’une toute petite partie de l’image.

Sur la photo ci-dessus (photo no 1), j’ai choisi de photographier le séjour le soir de Noël : la table est mise, et on attend plus que les invités. Tu remarqueras que j’ai soigné toutes les lignes que l’on voit sur cette photo, en particulier les lignes verticales qui sont parallèles au cadre : c’est le cas notamment du mur que l’on voit sur la droite.

De même, j’ai veillé au bon alignement des côtés du vaisselier par rapport au cadre. Sur cette photo, il n’y a pas de lignes horizontales marquées car j’ai choisi une composition diagonale (la table et le vaisselier sont placés sur la diagonale de l’image).

Sur la photo no 2 (ci-dessous), j’ai au contraire photographié la table de face, et j’ai veillé à ce que le plateau soit parallèle au bord du cadre.

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

Pour réaliser un plan général, il faut prendre autant de recul que la taille de la pièce le permet. Et si la pièce est petite, tu pourra éventuellement utiliser un objectif grand-angle si tu en as un (ou le capteur grand-angle de ton smartphone). Afin d’éviter les déformations, pense à placer l’appareil photo à mi-hauteur entre le sol et le plafond (plutôt qu’à hauteur des yeux).

b. un plan d’ensemble

Une fois qu’on a posé le décor avec un plan général, on peut resserrer le cadrage et réaliser un plan d’ensemble. Cette fois, le sujet-sapin occupe une plus grande partie de l’image, mais l’environnement immédiat est encore visible. On peut aussi utiliser un plan d’ensemble pour photographier les cadeaux au pied du sapin, ou immortaliser les enfants en train de tout déballer au matin de Noël.

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

c. portrait de sapin

On resserre encore le cadre pour, cette fois, obtenir un cliché où le sapin occupe toute la place. Et pour une ambiance magique, pourquoi ne pas complètement défocaliser la mise au point. Ainsi les lumières de la guirlande apparaissent comme autant de petites boules de lumière, comme sur la photo no 5. La semaine prochaine, je t’expliquerai comme faire dans un article dédié.

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

2. Photographier les décorations de Noël

Maintenant qu’on a photographié le sapin trônant au milieu du séjour, il est temps de s’approcher un peu plus.

Photographier les décorations du sapin en gros plan est probablement ce que je préfère : j’aime choisir le plus bel arrière plan ou utiliser les branches du sapin comme premier plan flou.

Et puis, avouons le, je peux ainsi photographier mon sapin même si c’est le bazar tout autour ! Tu t’en doutes, ma salle de séjour est rarement aussi bien rangée que sur les photos 1 et 2… 

Pour photographier les décos dans le sapin, on peut placer le sujet à un endroit où les branches forment un cocon vert sans qu’un arrière-plan soit trop visible.

Placer des branches en premier plan est aussi un bon moyen de donner de la profondeur à l’image. Il ne faut pas hésiter à déplacer les décorations ; personnellement, il m’arrive souvent de les changer de place juste pour la photo.

Je joue aussi beaucoup avec le réglage de l’ouverture pour flouter l’avant ou l’arrière plan.

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

3. Quelle lumière choisir pour photographier le sapin ?

Photographier en intérieur à cette période de l’année n’est pas une mince affaire. On est bien souvent obligé d’allumer la lumière et là, c’est la catastrophe : photo toute jaune, ombres très fortes. On le verra dans la suite de cet article : une photo toute jaune n’est pas vraiment un problème. Cela se corrige très facilement, soit directement lors de la prise de vue, soit en post-traitement.

La question des ombres est plus complexe à régler. D’ailleurs, certaines des photos en plan large que je présente dans cet article présentent des ombres fortes que je n’ai pas réussi à supprimer. Je choisis de faire avec : après tout, ma maison n’est pas un studio photo ! Le post-traitement permettra néanmoins d’atténuer ces ombres si je le juge nécessaire.

Les ombres sont plus faciles à gérer quand on fait des gros plans : on peut couper l’ombre derrière l’objet, ou encore tourner autour du sujet pour qu’elles soient moins visibles.

Quand on fait des photos chez soi, on n’a pas toujours le choix de l’éclairage. Le plus important est de penser au rendu que l’on veut obtenir… et d’allumer les lumières en conséquence. Par exemple, pour la photo no 2 (ci-dessus), j’ai allumé uniquement le plafonnier pour que la table soit bien éclairée : c’est le sujet principal de la photo. En particulier, je n’ai pas allumé la lumière du salon (en premier plan) qui reste dans l’ombre.

Pour la photo no 4, je voulais que le sapin soit le mieux éclairé possible et j’ai donc allumé toutes les lampes : un plafonnier à droite du sapin et un à gauche. Ainsi, les ombres formées de part et d’autre du sapin sont un peu atténuées.

4. Au secours : ma photo est toute jaune !

Une photo toute jaune, c’est le grand classique des photos prises en intérieur. C’est tout simplement dû à la couleur de l’éclairage ambiant. Pour supprimer cette couleur jaune, on corrige ce qu’on appelle la balance des blancs. La balance des blancs, c’est un réglage qui permet de corriger une couleur dominante dans une photo. On peut faire ce réglage :

  • directement sur l’appareil photo lors de la prise de vue
  • ou le corriger lors du post-traitement.

Personnellement, je préfère corriger la balance des blancs lors du post-traitement car cela me permet de me concentrer sur d’autres aspects de la prise de vue. Attention, toutefois, à enregistrer les photos au format RAW pour pouvoir corriger la photo sans en dégrader la qualité. Si ton smartphone ne permet pas d’enregistrer le format RAW, mieux vaut régler la balance des blancs à la prise de vue.

Pour finir, je te conseille d’avoir la main légère quand tu corriges la balance des blancs de tes photos en intérieur. En particulier, si tu fais tes photos le soir, à la lumière d’un éclairage artificiel, il est normal que tes photos soient légèrement jaunes : cela donne un rendu plus chaud et chaleureux. Par exemple, sur la photo ci-dessous*, j’ai volontairement laissé une teinte un peu jaune orangée. Une photo plus blanche donnerait l’impression de réveillonner dans une salle de réunion…

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

* ok, ce n’est pas une photo de sapin, mais je trouve qu’elle illustre bien mon propos… 😉

J’espère que tu as aimé cet article et qu’il t’a donné des conseils et de l’inspiration pour réussir tes photos de Noël. Si tu as des questions ou si tu veux partager ton expérience, les commentaires sont là pour ça ! Je te retrouve très vite pour un prochain article.

Les coulisses d'une photo : muguet en gros plan | L'Atelier Photo

Bibliographie : Le storytelling en photographie (Finn Beales, ed. Eyrolles)

Mini cours gratuit

Pour aller plus loin et bien photographier tes créations de Noël, je te propose un mini cours gratuit de 5 jours à recevoir directement dans la boite mail. Clique ici pour en savoir plus et pour t’inscrire.

Tu aimes ce billet ? Epingle-le sur Pinterest pour le faire connaître et le retrouver plus facilement !

L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël
L'Atelier Photo | Photographier le sapin de Noël

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux :